Publicité pour adultes de Sara Greem

 

 

 

Jeune cadre formaté par le milieu rigide de la banque, Ian Riley devient le directeur des ressources humaines d’une prestigieuse agence de publicité, Russell & Buzz. C’est pour lui un séisme complet, car cet univers déstructuré et libertaire est aux antipodes de celui de la banque : c’est le règne du sexe, des cônes et des rails de poudre. Ian parvient à s’y insérer tout en convoitant Terry, jolie stagiaire qui refuse d’en adopter les coutumes.

Mais peu à peu, le rideau des apparences se déchire et Ian comprend pour quelles raisons il a été recruté.

                 

  • Publicité pour adultes – Tome 1 de Sara Greem Machine-à-écrire-500
  • Parution Septembre 2015
  • Editions Artalys
  • 470 pages

 

 

 

Avis de Marine

Quand Sara Greem nous a contacté pour nous proposer de lire son roman Publicité pour adultes, j’ai longuement échangé avec elle et j’ai été séduite par l’univers de son livre.

Publicité pour adultes pourrait passer pour un banal roman érotique mais Sara Greem a une maîtrise de son sujet qui donne un petit quelque chose de plus à l’histoire.

En parlant de l’histoire, c’est celle de Ian, ancien DRH dans une banque privée. Ce jeune homme quasi trentenaire va donner un nouveau rebond à sa carrière en intégrant la grande agence publicitaire internationale Russell & Buzz.
Pour lui qui est droit, pour ne pas dire autre chose, sa rencontre avec ce nouvel univers va lui faire l’effet d’un coup de tonnerre. Le contraste banque-pub va bouleverser la vie équilibrée du jeune homme pour le propulser dans un monde où la consommation est outrancière.

Ses collègues ont des mœurs décadentes et Ian va lâcher les rennes de sa vie maîtrisée pour goûter au plaisir que la vie peut offrir. Mais si son corps se laisse emporter par ce vent de folie, son cœur (mais pas que) est follement attiré par la belle stagiaire Terry.

Sara Greem a une écriture douce et fluide. L’univers qu’elle dépeint et les personnages qu’elle fait vivre sont réalistes et plusieurs fois au fil de ma lecture, j’ai ressenti sa connaissance de l’univers de la pub ce qui m’a été très appréciable.

Publicité pour adultes est roman à caractère érotique. La beauté des mots fait que les scènes décrites sont belles bien que très explicites.

Si ce livre m’a fait passer un bon moment et m’a fait découvrir un monde qui m’était inconnu, le personnage de Ian est un peu trop «bisounours» comme il le dit lui même. Un homme un peu plus viril et assumé comme son meilleur ami Paul m’aurait peut-être plus convenu et satisfaite. Mais l’histoire n’aurait pas été la même sans ce personnage masculin au passé flou et à l’avenir incertain.

Un petit point noir est venu entacher mon plaisir. Les pensées de Ian, exprimées en italiques, en plus d’être trop récurrentes à mon goût décrédibilisent un peu trop ce personnage déjà trop «doux».

Je suis curieuse de savoir ce que Sarah Greem va réserver à ses personnages pour la suite. Pour patienter, je m’en vais croquer un carré de chocolat suisse qu’elle a très gentillement joint à son livre.

 

Extrait du livre

 

« Je venais de comprendre l’importance de l’alcool et des drogues dans ce genre de circonstance car, sobre, il était impossible de supporter autant de gens si déchirés. Il fallait atteindre le même niveau pour se supporter mutuellement »

 

Note de Marine

3
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s