Avant toi de Jojo Moyes

 

 

 

Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

                 

  • Avant toi de Jojo Moyes Machine-à-écrire-500
  • Parution en 2013
  • Editions Milady
  • 475 pages

 

 

 

Avis de Camille

J’avais pour mission de lire ce livre avant sa sortie en film. Mission réussi puisque le film sort aujourd’hui dans les salles de cinéma.

J’ai beaucoup entendu parlé de ce roman et notamment du fait que tout le monde (ou presque) a pleuré en le lisant. Me connaissant j’avais quelques doutes sur ma sensibilité vis-à-vis de ce type d’histoire. Je ne me suis pas trompée…

Will est tétraplégique et de fait coincé dans un fauteuil roulant pour le reste de sa vie. Ses parents veulent engager une aide-soignante pour essayer de faire changer leur fils d’avis sur son désir de suicide assisté.
Lou vient de perdre son poste de serveuse dans un café et doit trouver très rapidement un autre emploi pour continuer à subvenir tant bien que mal aux besoins de sa famille. Sans qualification, la chose n’est pas aisée.

Presque contre toute attente, elle décroche le poste (bien payé) d’aide soignante proposé par les parents de Will et découvre rapidement que non seulement elle va devoir s’occuper d’un con mais qu’en plus elle a pour mission de le faire changer d’avis sur son vœu de suicide.

Au fil des semaines, leur relation s’améliore et Lou ne perd pas de vue son objectif…

Comment vous dire que j’ai été plus qu’exaspérée par le personnage de Lou ? Je n’aime pas du tout ces personnages féminins complètement incapable de se prendre en main… C’est vrai qu’elle a des circonstances atténuantes et notamment un événement de sa jeunesse qui la freine pour avancer mais j’ai eu la sensation tout au long du livre qu’elle ne faisait aucun effort malgré tout.

Will quant a lui m’a beaucoup fatiguée. A nouveau sa situation n’est pas facile mais Monsieur est au dessus des autres tétra dont la vie précédente n’était pas suffisamment palpitante pour qu’ils la regrette au point de vouloir se suicider…

Quant à leur histoire d’amour courue d’avance, je n’ai pas adhéré plus que ça. Ils sont mignons mais au fond ça m’intéresse pas des masses. Même la fin m’a fait lever les yeux au ciel à nouveau…

L’écriture de Jojo Moyes cependant est très agréable à lire et pour cette raison je ne peux pas dire que je n’ai pas malgré tout un peu apprécié cette lecture.

J’irais également voir le film avec plaisir d’autant plus que je pense que ce type d’histoire me convient mieux sur un écran que sur du papier.

Bref, c’était pas mal mais je n’ai pas pleuré.

 

Extrait du livre

 

« Je voulais sincèrement compatir à sa douleur. Lorsque je le voyais assis devant sa fenêtre à contempler le lointain devant lui, il me renvoyait l’image d’une tristesse infinie. J’ai fini par comprendre au fil des jours que, en plus d’être coincé dans un fauteuil et d’avoir perdu toute autonomie physique, l’interminable litanie des problèmes de corps, des risques, des gênes et de la perte de dignité rendait sa vie insupportable. A sa place, je serais moi aussi terriblement malheureuse. »

 

Note de Camille

3
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s