Protecteur : Reapers Motorcycle Club, T2 de Joanna Wylde

 

 

 

« Lorsque Sophie a offert son coeur et sa virginité à Zach Barrett, le demi-frère de celui-ci, le biker musclé et tatoué Ruger, les a surpris. Depuis, il ne peut oublier la jeune femme.
Si elle a perdu sa dignité huit ans plus tôt, Sophie a gagné un cadeau précieux : son fils, Noah. Zach ne lui est d’aucun soutien, et c’est Ruger qui les prend sous son aile en découvrant l’état de pauvreté dans lequel elle vit. Il veut lui offrir une vie meilleure, dans ses bras et dans son lit, mais Sophie peut-elle laisser grandir son fils au milieu de bikers ? »

                 

  • Protecteur : Reapers Motorcycle Club, T2 de Joanna Wylde Machine-à-écrire-500
  • Parution en février 2016
  • Editions Milady
  • 480 pages

 

 

 

Avis de Marine

Il y a a un an, j’ai découvert l’univers des bikers en lisant le premier tome de la série Hell’s Horsemen de Madelyne Sheehann. Et je suis tombée amoureuse. C’est brut, c’est noir, la romance n’est pas à l’eau de rose mais plutôt à l’huile de moteur et à l’odeur de sexe mêlée à celle de la cigarette. Peu après, j’ai regardé la série Son’s of Anarchy et j’ai plongée la tête la première dans cet univers de motards hors la loi, de MC et de bien d’autres choses.

Quand j’ai vu que Milady allait publier dans sa collection Sensations, une série nommée Reapers Motorcycle Club, j’étais folle de joie. Je me suis jetée sur le premier tome dès sa sortie en librairie et là, la douche froide. J’ai trouvé une romance qui sonnait totalement faux, des personnages qui ne m’inspiraient que du détachement et un univers de bikers en papier mâché.

Dire que j’étais déçue est un euphémisme. J’attendais tellement de cette série qui aurait pu tenter de rivaliser avec les Hell’s Horsemen mais je m’étais mis le doigt dans l’œil. Je ne voulais plus entendre parler du Reapers Motorcycle Club jusqu’à ce que l’on me dise que le second tome rehaussait vraiment le niveau. Peu convaincue, j’ai gardé cette affirmation dans un recoin de ma tête et le tome 2 dans un coin de ma liseuse.

Il y a quelques jours, je me suis décidée à retenter l’expérience avec le roman de Joanna Wylde. Je n’avais pas de livres papier sous la main, les livres contenus dans ma liseuse ne m’inspiraient pas plus que ça alors je me suis jetée à l’eau.

Et là immense surprise. Je n’ai pas retrouvé l’univers fade et niais du premier tome mais des personnages aux caractères forts et durs, une intrigue bien amenée et construite, un univers biker comme je les aime.

Il ne m’a pas fallu longtemps pour me couper de tout ce qui n’était pas ma liseuse.

Sophie a 17 ans et elle est amoureuse de Zach, son petit ami. Elle décide que c’est le bon et lui offre sa virginité. Mais on est très loin de ses illusions d’adolescente. C’est sur un canapé, dans l’appartement du demi-frère de Zach que va se dérouler sa première fois. Comme si l’acte en lui même n’était pas minable, Sophie va se retrouver dans une position compromettante face à Ruger, le demi-frère de son petit ami. Pour une première rencontre réussie, elle repassera. Ruger est un homme sombre et impressionnant. Sophie ne pensait pas qu’il ferait partie intégrante de sa vie mais ça c’était avant qu’elle ne tombe enceinte…

Les années ont passé et Sophie survit comme elle peut. Elle subvient aux besoins de son fils Noah en travaillant le soir et en vivant dans un logement miteux. Zach n’est plus qu’un lointain souvenir. Il l’a abandonnée elle et son enfant mais ce n’est pas le cas de Ruger qui ne peut accepter que son neveu et sa mère vive de cette manière. Il veut qu’elle vienne habiter chez lui, près du MC et de ses frères où elle sera en sécurité.

Mais la jeune femme ne le voit pas du tout de cette manière. Vivre avec des bikers violents et hors la loi ne fait pas partie de ses objectifs de vie pour élever son fils. Et puis entre Ruger et elle, le désir est si fort que l’air est électrique quand ils sont à proximité l’un de l’autre. Elle ne veut pas prendre le risque de faire perdre à Noah la seule figure masculine qu’il a et elle ne veut pas être avec un homme pour qui la fidélité n’est qu’une utopie.

Je me suis plongée à corps perdu dans l’univers de Johanna Wylde. Dans ce second tome, tout est travaillé et maîtrisé. L’univers MC est bien décrit, le personnage de Ruger est un bad boy au charme ravageur. L’amour n’est pas quelque chose qu’il connaît mais une chose est sûre, Sophie ne le laisse pas insensible et il lui fait comprendre. Sophie n’est pas une midinette, elle s’assume pleinement et a la tête sur les épaules. Cela change de la niaiserie du premier tome.

On retrouve d’ailleurs Marie et Horse, les personnages du précédent tome ainsi que d’autres femmes de Biker et des frères. L’ambiance « fraternité » est très présente. J’ai retrouvé l’univers Sons Of Anarchy et j’ai adoré. C’est un pour tous, tous pour un. Les lois des bikers et les guerres de territoires sont présents et donne encore plus de crédibilité à l’histoire et de cachet à la romance.

La romance est brute et sensuelle. Johanna Wylde n’épargne pas ses personnages et n’enrobe pas son histoire de bons sentiments. Elle a su adapter le vocabulaire à l’ambiance du roman contrairement au tome précédent.

En seulement quelques heures, j’ai lu l’histoire de Sophie et Ruger. Je ne suis pas rassasiée mais je vais devoir attendre le mois d’Août pour pouvoir lire le prochain tome qui promets une histoire mouvementée en espérant que l’auteur gardera le même niveau d’écriture que celui ci.

Extrait du livre

 

« « – Je pense que tu es un trou du cul enragé.
Ruger rit.
– Ouais, eh bien moi je pense que tu es une salope, mais ma bite t’aime bien, donc on va trouver quelque chose. » »

 

Note de Marine

 5
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s