Tu ne manqueras à personne de Alexis Aubenque

 

 

 

À Pacific View, le jour de la rentrée des classes, Lucy, une adolescente mal dans sa peau, est retrouvée assassinée dans les toilettes de son lycée. La brutalité du meurtre met l’établissement et la ville entière en émoi. L’enquête est confiée au lieutenant Gregory Davis, dont le fils Raphael fréquente la même école que la victime. Parallèlement, Faye Sheridan, journaliste tenace au San Francisco Chronicle, mène ses propres investigations et va prendre tous les risques pour qu’éclate la vérité.

                 

  • Tu ne manqueras à personne de Alexis Aubenque Machine-à-écrire-500
  • Parution juin 2016
  • Editions J’ai Lu
  • 384 pages

 

 

 

Avis de Marine

Lors des Quais du polar à Lyon en Avril dernier, j’ai eu le plaisir de rencontrer Alexis Aubenque et de discuter avec lui de son dernier roman Tu ne manqueras à personne. Le lieutenant Grégory Davis va y mener sa seconde enquête aux côtés du sergent Véronica Bloom.

Le fait de ne pas avoir lu le premier livre de cette nouvelle série de l’auteur (Ne crains pas la Faucheuse) ne m’a pas empêchée de savourer ma lecture bien que quelques références au premier roman soient faites.

Lycée de Pacific View.

Raphaël, le fils aîné du lieutenant Davis voit sa première journée de cours perturbée par la découverte du corps de l’une de ses camarades atrocement mutilée.

Davis et Bloom sont chargés de mener l’enquête. Leurs recherches vont les mener à faire des découvertes qui font froid dans le dos.
En parallèle, Faye Sheridan, journaliste au San Francisco Chronicle va elle aussi faire des investigations sur le décès de la jeune Lucie.

Tu ne manqueras à personne est le premier livre d’Alexis Aubenque que je lis et certainement pas le dernier. Même si j’ai une nette préférence pour les romans plus noirs, j’ai été totalement conquise par l’histoire et l’écriture. Pas un seul temps mort dans ce roman. Chaque nouvelle page nous réserve son lot de surprises.

Si l’enquête de Tu ne manqueras à personne, ne se démarque pas franchement d’autres policiers du genre, la plume d’Alexis Aubenque fait que ça fonctionne parfaitement. Ses personnages sont finement travaillés et apportent du cachet à l’histoire. C’est avec un plaisir non dissimulé que je lirais les autres romans de la série et de l’auteur.

Les livres d’Alexis Aubenque pourraient bien devenir des livres doudous. La réponse après ma lecture d’un autre livre d’Alexis Aubenque…

Extrait du livre

 

« Davis se réveilla brustement, tout en sueur.
Il tendit la main, alluma la lampe de chevet et attrapa sa montre.
5h15.
L’image de la tête de mort n’arrivait pas à se dissiper. Depuis qu’il avait découvert la pièce secrète du grenier du manoir, il ne cessait de chercher à comprendre comment il avait pu passer à côté des troubles de Charleen. Quatorze ans de vie commune sans jamais se rendre compte de la part sombre de celle dont il aurait juré être son double. »

 

Note de Marine

 5
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s