La Fille du train de Paula Hawkins

 

 

 

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

                 

  • La Fille du train de Paula HawkinsMachine-à-écrire-500
  • Parution en 2015
  • Editions Sonatine
  • 378 pages

 

 

 

Avis de Camille
J’ai testé l’application Audible (d’Amazon) qui propose un abonnement mensuel à 10€ qui permet d’obtenir 1 crédit par mois. Chaque crédit permet ensuite d’acheter un livre audio.
Bref, comme vous le savez maintenant je suis plutôt friande de livres audio puisque je passe pas mal de temps en voiture. Je me suis donc lancée et j’ai choisi La Fille du Train de Paula Hawkins.Ma mère, chroniqueuse invitée sur ce blog, n’arrêtait pas de me parler de ce livre ! Alors pour une fois j’ai lu le résumé, ça m’a plu et j’ai sélectionné ce livre audio.

Rachel s’invente la vie des gens qu’elle voit à travers la vitre du train qu’elle prend quotidiennement. Elle retrouve tous les jours Jason et Jess, s’imagine ce qu’ils se disent, ce qu’ils font.

Tout bascule lorsque Rachel aperçoit un autre homme que Jason embrasser Jess. Pire, quelques jours plus tard, elle apprends dans la presse que « sa » Jess s’appelle Megan et qu’elle a disparu… Rachel se sent concernée et mène son enquête pour connaitre la vérité.

L’ambiance est sombre… J’ai eu l’impression qu’il pleuvait tout au long du livre. L’histoire est racontée à la façon d’un carnet de bord. Rachel, Megan et Anna (la nouvelle femme de l’ex-mari de Rachel) racontent leurs journées tour à tour en donnant dates et heures. Ainsi on ne se perd pas quand le récit alterne entre le passé et le présent.

J’ai trouvé les personnages principaux féminins très touchants. Chacune des femmes raconte sa version de l’histoire et de sa vie, sans oublier de donner son avis sur celles des autres. Chacune porte son propre fardeau – présent ou passé. Toutes veulent s’en sortir coûte que coûte.

Les personnages masculins m’ont moins intriguée. J’ai eu beaucoup de mal à ressentir de la peine (ou de la joie) pour eux. Pourtant ils sont tout aussi intéressants voire mystérieux, mais bizarrement je n’étais pas intéressée par exemple de connaitre la réaction du mari de Megan.

Pour moi le cœur du roman n’était pas vraiment de savoir ce qu’il est arrivé à Megan. Je voulais connaitre la vie de ces femmes, je voulais savoir ce qu’il allait advenir d’elles. Et le moins que l’on puisse dire est que je n’ai pas été déçue du dénouement !

En ce qui concerne Audible, j’ai résilié mon abonnement à la fin du premier mois (gratuit) : pour 10€ par an j’ai accès à la bibliothèque qui propose des livres audio. Il suffit juste que je me bouge pour aller m’inscrire…

Extrait du livre

 

« Nous sommes tous des voyeurs. Les gens qui prennent le train tous les jours pour se rendre au travail sont les mêmes partout dans le monde : chaque matin et chaque soir, nous sommes installés sur notre siège, à lire le journal ou écouter de la musique ; nous observons d’un œil absent les mêmes rues, les mêmes maisons et, de temps à autre, nous apercevons un éclair de la vie d’un inconnu. Alors on se tord le cou pour mieux voir. »

 

Note de Camille

4
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s