Lucky Harbor, tome 6 : Aveuglément de Jill Shalvis

 

 

 

Après avoir tout perdu, Grace se retrouve dans la ville de Lucky Harbor, à travailler comme promeneuse de chien pour un médecin urgentiste débordé, Josh Scott. Mais le jour où la nounou ne se présente pas, Grace se charge également de ses enfants pleins d’énergie. Et voilà que Grace joue à la famille heureuse avec le père célibataire sexy… Josh et Grace ignorent si les étincelles entre eux peuvent se transformer en une relation durable mais, dans une ville comme Lucky Harbor, l’amour éternel commence par une seule journée.

                 

  • Lucky Harbor, tome 6 : Aveuglément de Jill Shalvis Machine-à-écrire-500
  • Parution en janvier 2016
  • Editions Milady
  • 381 pages

 

 

 

Avis de Marine

La série Lucky Harbor fait partie de mes livres doudous. J’ai une totale confiance en l’auteur, Jill Shalvis. Je sais d’avance qu’en commençant un de ses romans, je passerais un excellent moment de lecture.

Ce sixième tome ne fait pas exception à la règle. J’ai même envie de dire que c’est l’un des meilleurs de la saga, pour ne pas dire le meilleur. Un des points forts de la série, c’est que les tomes peuvent se lire indépendamment les uns des autres. Même si quelques rappels sur des événements qui se sont déroulés dans les histoires précédentes sont faits, ça ne perturbe en rien la lecture. J’ai même envie de dire, au contraire, ça ne donne que plus envie de lire les tomes manqués.

Ce sixième tome nous raconte l’histoire drôle et touchante de Grace et Josh.

Après une débâcle professionnelle, Grace a posé ses valises pour quelques temps dans la charmante petite ville de Lucky Harbor. En attendant de trouver un emploi à la hauteur de ses espérances (ça c’est ce qu’elle persiste à croire) et de ses parents adoptifs, elle retrouve au diner de la ville ses deux meilleures amies Mallory et Amy avec qui elle a fondé le club des accros du chocolat.

Par un étonnant coup du sort, Grace va se retrouver à exercer le métier de promeneuse de chien. Celui du docteur Josh Scott. En plus d’exercer cette belle profession, il est père célibataire d’un petit bonhomme prénommé Toby, 5 ans, et il est le tuteur de sa jeune sœur Anna, âgée d’une vingtaine d’année.

Une chose en entraînant une autre, Grace va intégrer la petite famille en portant la casquette de nounou pour Toby, de promeneuse de chien pour la fusée nommée Tank et de femme désirable aux yeux du beau médecin.

« Aveuglément », le titre de ce tome convient parfaitement à l’histoire de ces deux êtres qui nient farouchement avoir envie d’une relation amoureuse. Céder à la tentation, c’est une chose mais envisager l’avenir sous un jour nouveau est impensable pour Grace et Josh qui se persuadent que leur avenir est tout tracé et que rien ni personne ne pourra changer ça.

La magie de Lucky Harbor et de ses habitants va opérer pour mon plus grand plaisir. Mon petit cœur fleur bleu ne résiste pas à tout les sentiments que Jill Shalvis me procure avec ses romances.

Tout est doux, fondant, sucré comme du chocolat. Un coup de cœur comme je les aime.

Ce livre, que dis-je, cette série est à dévorer sans aucune modération !

Extrait du livre

 

« — Je triple la paie, renchérit-il.
Il ne pouvait plus jouer. Il était déjà en retard, et ça empirait de seconde en seconde. Le conseil n’avait pas besoin d’une excuse de plus pour lui répéter qu’il n’était pas capable de gérer sa surcharge de travail. Grace sourit : une expression éblouissante. À tel point qu’il sentit quelque chose lui tirailler le ventre, une sensation qu’il avait cru définitivement morte.
— Qu’y a-t-il de si drôle ? demanda-t-il.
— Tripler la paie ?
Elle souriait toujours, mais quelque chose dans sa voix le prévint qu’il s’engageait sur un terrain glissant… Mais qu’avait-il bien pu faire ?
— Oui. Un problème ?
Derrière lui, plusieurs femmes reniflèrent avec mépris, et les autres hochèrent la tête. Tout cela lui donna la sensation d’être un idiot.
— Je l’aurais fait pour ce baiser que vous m’aviez promis, déclara Grace.
Il était bien temps de lui avouer cela !
— Ooh ! roucoula Lucille en joignant les mains d’un air ravi. Petite pause, mesdames ! Laissons un moment d’intimité à ces deux-là.
Elle lança un regard de biais à Josh.
— Allez-y, murmura-t-elle, payez-la.
Josh secoua la tête.
— Mon portefeuille est dans ma voitu…
— Je ne parle pas d’argent, docteur Scott. La petite a dit qu’elle le ferait pour un baiser. »

 

Note de Marine

coup de coeur
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s