In tenebris de Maxime Chattam

 

 

 

Chaque année, des dizaines de personnes disparaissent à New York dans des circonstances étranges. La plupart d’entre elles ne sont jamais retrouvées. Julia, elle, est découverte vivante, scalpée, et prétend s’être enfuie de l’Enfer. On pourrait croire à un acte isolé s’il n’y avait ces photos, toutes ces photos…
Annabel O’Donnel, jeune détective à Brooklyn, prend l’enquête en main, aidée par Joshua Brolin, jeune spécialiste des tueurs en série. Quel monstre se cache dans les rues enneigées de la ville? Et si Julia avait raison, si c’était le diable lui-même? Ce mystère, ce rituel… Dans une atmosphère apocalyptique, Joshua et Annabel vont bientôt découvrir une porte, un passage… dans les ténèbres.

                 

  • In tenebris de Maxime ChattamMachine-à-écrire-500
  • Parution en 2003
  • Editions Michel Lafon
  • 474 pages

 

 

 

Avis de Camille

In tenebris est le deuxième tome de la Trilogie du Mal (je vous parlais du premier tome, L’Ame du Mal, il y a quelques semaines). J’ai attendu un peu avant de me lancer dans cette deuxième histoire sordide. Je ne regrette pas mon choix, le retour dans l’univers de Chattam n’en a été que plus intense…

Du côté de l’histoire, on rencontre Annabel, jeune détective solitaire que les affaires d’enlèvements attire particulièrement du fait de sa propre expérience : son mari a disparu sans laisser de trace. Elle n’a pas beaucoup d’amis, seul son coéquipier semble la comprendre.
L’enquête démarre quand une jeune femme est retrouvée mutilée mais vivante. Elle n’a pas pu s’abîmer seule, elle a forcément été enlevée et séquestrée. Rapidement, on découvre que la victime rescapée est loin d’être la seule…
Joshua Brolin, reconverti en détective privé, aide Annabel et se mêle aux recherches en sous-mains pour le compte d’une famille dont la fille enceinte a disparu…

Quelle histoire de fou ! Maxime Chattam a encore une fois dépassé tout imaginaire !
L’histoire est haletante, il n’y a pas ou peu de temps morts. Notamment, il y a peu d’explications scientifiques qui amenaient des longueurs dans le récit du premier tome.
L’alternance dans les chapitres est presque cruelle tellement le suspense est intense en particulier quand on s’approche du dénouement. Je mettrais une mention spéciale à certaines scènes qui sont hyper flippantes mais que j’ai adorée.

Le duo de personnages fonctionne très bien et j’ai eu la surprise de voir arriver Brolin alors que je ne m’y attendais pas. C’est l’avantage quand on ne lit jamais (ou presque) les résumés des livres !! Brolin est très présent mais sans prendre le devant de la scène qui est laissé à Annabel.

J’ai trouvé l’histoire et son dénouement plus crédible et moins déjà-vu que pour le premier tome. Le seul point un tout petit peu négatif est le peu d’intérêt porté à la vie des victimes. Ceci dit, avec tout ce qui se passe autour d’elles, il me semble que c’est déjà largement suffisant !

Conclusion, j’ai adoré ce livre ! Merci Maxime Chattam de m’avoir fait flipper au point de rester éveillée jusqu’à pas d’heure, je recommencerai avec plaisir en lisant le tome 3 !

Extrait du livre

 

« Elle partirait et reviendrait travailler longuement pour pouvoir s’offrir un jour un nouveau voyage. Vivre n’était pas gratuit, la naissance devenait alors la première facture et il faudrait payer les suivantes pour pouvoir repousser au plus loin l’échéance finale. Nul ne disposait de soi en cette Terre des Hommes libres. « 

 

Note de Camille

coup de coeur
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s