Goodbye Gandhi de Mélanie Talcott

 

 

 

Exit le Taj Mahal, le nirvana et autres foutaises pour touristes en mal d’imagination. C’est à une plongée plein pot dans la crudité de l’Inde à laquelle nous convie Mélanie Talcott. Sous couvert de l’enquête policière déclenchée par le meurtre d’une grande figure de l’humanitaire, l’auteur nous immerge dans une Inde moderne et moins attrayante que l’image classique que l’on en a : celle de la corruption ordinaire, de la violence, des meurtres, de la prostitution, de l’humanitaire travesti en tourisme sexuel. Un livre sans complaisance, mais d’une tendresse caustique et un excellent thriller.

                 

  • Goodbye Gandhi de Mélanie TalcottMachine-à-écrire-500
  • Parution en juin 2015
  • Auto-Edition
  • 244 pages

 

 

 

Avis de Marine
Goodbye Gandhi a reçu le prix 2016 du polar auto-édité. Quand Laure Lapègue, fondatrice de Booknseries et auteur de plusieurs roman nous a proposé de lire ce roman, j’ai immédiatement accepté.

Un polar qui se déroule dans un pays qui m’était totalement méconnu a immédiatement piqué ma curiosité.Pondichery, ville blanche du Sud Est de l’Inde, voit son marché aux fleurs entaché par le corps d’une vieille femme retrouvée morte gisant sur un tapis de pétales. La défunte n’est autre que Amma Amrita, la Mère Thérèsa de la ville.

Dans les années 60, cette Girondine d’origine, alors prénommée Monique Duchemin a quitté mari et enfants pour répondre à « une soif immense d’absolu et de liberté ». Âgée de 22 ans et sans le sous, elle a rejoint la ville de Pondichery et s’est lancée dans l’humanitaire.

Sa soif l’a amenée à faire des rencontres aussi faciles que mauvaises. L’Inde est un pays où règne la corruption. Amma Amrita n’a pas échappé à l’appel de l’argent. Sous couvert de l’association Children from Nowhere qu’elle a créée dans le but de venir en aide aux enfants orphelins ou abandonnés, elle va être un membre actif dans le trafic sexuel de jeunes mineurs.

L’inspecteur Vijay Ramalingam, son collègue et ami Prakash et Léa Paoli, franco indienne envoyée par le consulat français vont mener l’enquête pour découvrir qui a tué Amma Amrita.

La pression mise par les hautes sphères du gouvernement ne vont pas empêcher les trois policiers de trouver le coupable et ses raisons. Et ceux ci sont d’une étonnante beauté.

Mélanie Talcott a brillamment réussi sur fond de polar à me faire découvrir l’Inde sous toutes ses coutures ou presque. L’enquête bien que présente et intéressante ne sert que de support. Au fil des rencontres, des dialogues et des pensées des personnages, on découvre un pays loin d’être aussi semblable que celui imaginé dans l’esprit de très nombreux occidentaux.

L’auteur nous plonge en immersion dans un pays qu’elle connaît bien et ça se ressent dans ses mots et dans la qualité de son roman. Le vocabulaire employé n’emprunte pas le chemin tortueux des métaphores et autres allégories. Les paroles sont crues et directes. C’est percutant, c’est bien écrit, c’est parfait.

Goodbye Gandhi est un polar culturel que j’ai pris un immense plaisir à lire. Des envies d’ailleurs, amateur de polar au sujet lourd et difficile, vous avez envie d’un roman où la justesse des mots est maîtresse, ce livre est fait pour vous.

Je remercie Laure Lapègue et Mélanie Talcott pour leur confiance et leur gentillesse.

Extrait du livre

 

« Je n’ai rien vu du Taj Mahal, de l’incontournable, dit-on, Rajasthan ni de Jaipur la Rouge, ou du Kerala que l’on qualifie de Venise indienne. Je l’ai regretté parfois car les paysages forgent aussi la mentalité des hommes. Mais en Inde il en va autrement et, si l’on voulait souligner une quelconque différence ente ses populations, il faudrait plutôt opposer l’Inde des plaines interminables à celle des hautes montagnes, celle des villes à celle des campagnes, car pour le reste, il semble que la même mentalité placide, résignée et violente court d’un bout à l’autre de cet immense pays. »

 

Note de Marine

 5
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s