Retour à Little Wing de Nickolas Butler

 

 

 

Ils étaient quatre. Inséparables, du moins le pensaient-ils. Arrivés à l’âge adulte, ils ont pris des chemins différents. Certains sont partis loin, d’autres sont restés. Ils sont devenus fermier, rock star, courtier et champion de rodéo. Une chose les unit encore : l’attachement indéfectible à leur ville natale, Little Wing, et à sa communauté. Aujourd’hui, l’heure des retrouvailles a sonné. Pour ces jeunes trentenaires, c’est aussi celle des bilans, de la nostalgie, du doute…

                 

  • Retour à Little Wing de Nickolas Butler Machine-à-écrire-500
  • Parution en août 2015
  • Edition Point
  • 380 pages

 

 

 

Avis de Marine

Retour à Little Wing a reçu le prix Page/America 2014 et à mon humble avis c’est amplement mérité.

Ce livre nous parle de l’amitié, de la vie d’adulte, de la vie dans une petite ville Américaine du Wisconsin et des envies d’ailleurs qui finissent toujours pas être dédaignées pour un retour au bercail.

Hank, Lee, Ronny et Kip se connaissent depuis l’enfance. Ils ont grandi ensemble sur les terres agricoles de Little Wing. Le quatuor ne compte plus les soirées à la vieille fabrique de la ville, passées à refaire le monde accompagnées de bières au bon goût du pays achetées à la supérette de la ville.

Les années ont passé et la trentaine est venue cueillir les quatre amis. Une rétrospective du temps écoulé et un regard sur leur vie actuelle vont faire remonter les souvenirs et appréhender l’avenir d’une nouvelle manière.

Les personnages de Nickolas Butler ne sont pas parfaits. Ils sont vrais. Ce qui m’a fait les apprécier d’autant plus. Tous différents, on apprends à les connaître au travers de leurs souvenirs et de leurs voix mais aussi au travers du regard de leurs amis.

La voix de Beth, la compagne de Hank, donne un peu de féminité à ce groupe d’hommes. J’ai aimé la lire, voir à travers son regard la vie à Little Wing passée et présente, lire ses doutes, ses envies et ses peurs.

Je ne suis encore jamais allée en Amérique mais si on m’en avait donné l’occasion, j’aurais donné New-York comme première destination mais après avoir découvert Little Wing, mon choix a changé. Je veux découvrir cette petite ville des États-Unis, aller boire un coup au café des vétérans avec Hank, Ronny, Lee, Kip, Beth… Je voudrais les voir interagir ensemble, les entendre se souvenir et parler de leur parcours de vie qui à un moment ou un autre les a tous ramené à Little Wing.

Ce roman est une fiction mais d’un réalisme stupéfiant. Les décors et les personnages se dessinaient dans mon esprit au fil des mots écrits par Nickolas Butler. Tel est le talent de cet auteur qui m’était méconnu mais que je vais suivre consciencieusement dorénavant pour ne rien rater des voyages littéraires qu’il pourra m’offrir.

Extrait du livre

 

« Pour moi, c’est ça, l’Amérique : des pauvres gens qui jouent de la musique, partagent un repas et dansent, alors que leur vie entière a sombré dans le désespoir et dans une détresse telle qu’on ne penserait jamais qu’elle tolère la musique, la nourriture ou l’énergie de danser. On peut bien dire que je me trompe, que nous sommes un peuple puritain, évangélique et égoïste, mais je n’y crois pas. Je refuse d’y croire. »

 

Note de Marine

coup de coeur
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s