Driven -2-Fueled- de K. Bromberg

 

 

 

Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d’elle-même jusqu’au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise… Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu’il désire. Une histoire d’amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fi l du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

                 

  • Driven -2-Fueled- de K. Bromberg Machine-à-écrire-500
  • Parution en novembre 2015
  • Edition Hugo Roman
  • 400 pages

 

 

 

Avis de Marine

La fin du tome précédent m’avait laissé totalement bouche-bée.

Dans ce second tome,on retrouve Colton et Rylee exactement au même moment. Sauf que cette fois nous avons le point de vue de Colton. Et là l’homme arrogant et sûr de lui laisse la place à un homme brisé. Son armure s’est effondrée comme un château de cartes pour nous laisser entrevoir l’ampleur des dégâts subits.

La relation entre Colton et Rylee est toujours aussi tumultueuse mais elle va en progressant.

Rylee refuse de faire partie des conquêtes temporaires dont Colton à l’habitude. Elle sait que l’homme dont elle est en train de tomber amoureuse ne peut pas faire dans les relations durables mais elle est prête à prendre ce qu’il lui donne. À condition qu’il essaie. Pour elle, pour lui, pour eux.

Encore une fois, Rylee pourrait passer pour une femme naïve mais sa gentillesse et sa tendresse sont sa force. Je suis vraiment en admiration devant le personne de K. Blomberg. Sa relation avec Colton est aussi belle que douloureuse mais elle ne baisse pas les bras. Avec douceur et amour, elle va apprivoiser ‘homme blessé qui a chamboulé sa vie.

Le tome précédent était axé sur la rencontre et le début de la relation du couple. Ce tome ci est plus profond. Un méli-mélo de sentiments habitent les deux personnages et ils doivent apprendre à les gérer. On ressent parfaitement leurs peurs, leurs incertitudes, leurs doutes mais aussi leurs besoins de l’autre, leur envie d’être ensemble tout en ne sachant pas comment faire.

Les garçons dont Rylee s’occupent ont une place importante dans la vie du couple. Le passé de Colton fait écho à celui de ces petits bonhommes. Les voir interagir ensemble m’a ému plus d’une fois.

Les personnages secondaires prennent un peu plus de place.

Haddie, la meilleure amie de Rylee est totalement déjantée. Une vraie bouffée d’air frais. Beckett, «Beks » le meilleur ami de Colton est pas mal non plus dans son genre. Les deux ont une place très importante dans la vie des « amoureux » et heureusement qu’ils sont là pour leur remettre un peu de plomb dans la cervelle parce que parfois j’aurais aimé rentrer dans le livre pour les secouer un peu.

Le passé de séducteur de Colton n’est jamais bien loin. Tawny, amie, collègue et ancienne conquête du pilote, va prendre un malin plaisir à faire douter Rylee. Ce qui va mener à des scènes de crêpage de chignons.

Colton et Rylee vivent au jour le jour leur relation. Les mots ont du mal à sortir, alors ils s’échangent des titres de chansons par SMS pour exprimer leurs émotions. J’ai adoré ces passages. Même si je ne connaissais pas la plupart des chansons citées, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir leur significations.

Plus les pages se tournaient, plus j’étais amoureuse. De Colton, de la romance, des garçons, du couple. Driven m’a définitivement conquise. Sauf à la fin… Ou encore une fois, mon cœur s’est arrêté de battre. En lisant la dernière phrase, celle que Colton se récite en boucle quand il a peur, j’ai senti les larmes affleurer sous mes paupières…

Un scénario douloureux et incertain vient clôturer ce second tome encore meilleur que le précédent.

Encore heureux que la suite soit entre mes mains…

Extrait du livre

 

« Je ne peux m’empêcher de me souvenir de notre premier rendez-vous lorsque je me demandais s’il était un ange qui se battait contre les ténèbres ou un démon qui s’élevait dans la lumière. A cet instant, en levant les yeux, complètement consumée par lui, je ne le vois que comme un ange en plein combat. Et pourtant, je sais que le démon en lui n’est jamais bien loin »

 

Note de Marine

 5
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s