Driven -1- de K. Bromberg

 

 

 

Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d’elle-même jusqu’au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise… Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu’il désire. Une histoire d’amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fi l du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

                 

  • Driven -1- de K. Bromberg Machine-à-écrire-500
  • Parution en octobre 2015
  • Editions Hugo Roman
  • 450 pages

 

 

 

Avis de Marine

Driven fait partie de ces sagas qui m’ont happé dans une bulle de lecture impénétrable. Cela faisait de longs mois que ça ne m’était pas arrivé. Dans ces moments là, je ne suis présente pour rien ni personne.

L’histoire de Colton et Rylee est hypnotisante. J’aurais bien d’autres qualificatifs à vous proposer mais je préfère que vous vous fassiez votre propre liste de mots pour nommer Driven.

Rylee est passionnée par son travail dans une association qui recueille des enfants retirés à leurs parents pour des raisons aussi diverses que douloureuses.

C’est lors d’une soirée avec de potentiels investisseurs que Rylee va faire la connaissance de Colton Donovan, le beau et ténébreux pilote de courses.

Entre eux, l’air crépite mais la jeune femme refuse de tomber dans les filets de cet homme arrogant au possible.

Colton qui ne semble pas connaître la signification du mot « non » va tout mettre en œuvre pour que Rylee succombe à son charme. Il va aller jusqu’à investir une grosse somme d’argent dans l’association de la jeune femme.

Le pilote va voir sa carapace d’homme à femmes arrogant et trop sûr de lui se fissurer au contact de de Rylee. On va entrevoir un homme fragile et brisé pour qui l’amour est synonyme de douleur et de mensonges.

Mais se laisser aller à ressentir des sentiments est inconcevable pour Colton qui va se retrancher derrière son armure.

Rylee passerait presque pour une femme nigaude en amour mais pas du tout. Elle est forte, entêtée et dévouée. Colton ne va pas lui faciliter les choses et va tenter de la faire fuir à maintes reprises tout en réclamant sa présence. Docteur Jekyll et Mister Hyde semblent gouverner le beau pilote.

Mais elle ne va pas se laisser faire. Il n’est pas le seul à avoir un lourd passé. Rylee a vécu un drame quelques années plus tôt, qui l’a changé à jamais.

Ensemble, Colton et Rylee vont apprendre à s’ouvrir. Ils vont s’apprivoiser, se désirer, se fuir.
K. Bromberg a su me faire ressentir une foule d’émotions. Tout est justement dosé et maîtrisé.

Les scènes d’amour sont nombreuses mais indispensables à l’histoire. Dans ces moments là, Colton se laisse inconsciemment aller à ressentir et nous avons un aperçu, tout comme Rylee de l’homme qui se cache sous toutes ces couches d’arrogance.

Les personnages secondaires ont une place importante dans la vie du couple. Les garçons recueillis sont très attachants mais aussi marqués par leur passé. Rylee est très proche d’eux. Colton va se dévoiler sous un jour nouveau à leur contact. Mon petit cœur n’en a que plus battu.

Nous n’avons qu’un très bref aperçu du monde automobile dans lequel évolue Colton. La saison sportive n’ayant pas encore commencé, ceci explique certainement cela. En tout cas, une certaine personne qui gravite autour de Colton m’a irrité. Et je pense que ce n’est que le début…

En terminant ce premier tome, j’ai eu la sensation de descendre d’un tour de montagnes Russes. Et la fin! Qu’elle fin! Je n’ai pas pu attendre pour lire la suite…

Mais pour vous,la suite au prochain numéro!

Extrait du livre

 

« – Sors avec moi – un vrai rendez-vous.
Je sens son corps de crisper contre moi, comme si cela lui faisait mal de me le demander. D’admettre qu’il en a envie.
– Sors avec moi, non pas parce que j’ai payé pour un rendez-vous mais parce que tu en as envie.
Un sentiment d’exaltation me transporte à l’idée de le revoir, ou de passer encore du temps avec lui.
– Dis oui, Ryles.
Un désespoir silencieux perce dans sa voix et il pose un baiser sur le sommet de mon crâne.
– Tu n’imagines pas à quel point je veux que tu dises oui. »

 

Note de Marine

 5
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s