Cinquante nuances plus claires de E. L. James

 

 

 

A présent réunis, Ana et Christian ont tout pour être heureux : l’amour, la fortune, et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquantes Nuances sans perdre son intégrité ni son indépendance tandis que Grey s’efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d’oublier son terrible passé. Mais bientôt, alors que tout semblait leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité… Un happy end est-il possible pour Grey et Ana ?

                 

  • Cinquante nuances plus claires de E. L. James Machine-à-écrire-500
  • Parution en février 2013
  • Editions JC Lattès
  • 594 pages

 

 

 

Avis de Camille

J’ai lu il y a longtemps les deux premiers tomes et je n’étais pas hyper emballée par la lecture du troisième que j’ai longtemps repoussée. Je n’avais pas vraiment aimé le style d’écriture de l’auteure, je le trouvais trop « parlé ». L’histoire ne m’avait pas non plus emballée même si je n’étais pas contre l’idée de savoir comment ce terminerait cette histoire tordue. Je me suis donc lancée sans grande motivation dans la lecture du tome 3.

On retrouve Ana et Christian mariés après de nombreuses péripéties. Elle est toujours aussi pénible et influençable, il est toujours aussi agaçant et maniaque du contrôle.
Bref, la lecture démarre mal.

Pourtant à partir du dernier tiers, il y a un rebondissement qui met enfin un peu de piquant dans l’histoire. Il aura donc fallu 1662 pages pour trouver un élément qui ne me fasse pas lever les yeux au ciel. Ça fait cher le rebondissement !

J’ai trouvé ce tome encore plus mièvre que les autres. Même les scènes de sexe dans leur salle de jeu sont dégoulinantes de mièvrerie. On trouve à toutes les pages ou presque des dialogues *à lire à la manière des dialogues de Dallas* du style :
– Je t’aime Ana
– Je t’aime aussi Christian, je t’aimerai toujours
– Je ne supporterais pas que tu me quittes Ana
– Mais non Christian je ne te quitterai jamais
Malgré tout, je suis plutôt agréablement surprise par ce dernier tome qui relève un tout petit peu mon sentiment général sur cette saga.

Pas au point que je lise le pseudo-tome 4 mais quand même, je n’en attendais pas tant en démarrant ma lecture !

Extrait du livre

 

«  »Je le regarde, bouche bée.
– Aspen ?
– Oui.
– Aspen, au Colorado ?
– C’est cela même. À moins qu’on ne l’ait déplacé.
– Mais on va mettre des heures à arriver là-bas, non ?
– Pas en jet, susurre-t-il tout en passant sa main sur mes fesses.
Évidemment, mon mari a un jet. Comment ai-je pu l’oublier ? »

 

Note de Camille

3
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s