La Fille de papier de Guillaume Musso

 

 

 

Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d’inspiration, voit surgir dans sa
vie l’héroïne de ses romans.
Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il s’arrête d’écrire.
Impossible ? Et pourtant !
Ensemble, Tom et Billie vont vivre une aventure extraordinaire où la réalité et la fiction s’entremêlent et se bousculent dans un jeu séduisant et mortel…

                 

  • La Fille de papier de Guillaume MussoMachine-à-écrire-500
  • Parution en avril 2010
  • Editions XO
  • 384 pages

 

 

 

Avis de Camille

Ces temps-ci je me suis lancée dans la découverte d’auteurs ultra-connus mais dont je n’ai jamais ouvert un bouquin ! Voici venu le tour de Guillaume Musso et de sa très célèbre Fille de papier.

Tom Boyd est un écrivain à succès dont le dernier tome de sa trilogie est très attendu partout sur la planète. Cependant, l’auteur est en dépression depuis que sa petite amie, une pianiste française dont il est fou amoureux, l’a quitté. Il ne peut plus écrire. Il ne veut plus écrire. Et ce malgré les réclamations de sa maison d’édition et de ses amis d’enfance Milo, qui est également son agent, et Carol.

Un jour il découvre sur sa terrasse une jeune femme nue qui se présente comme Billie, un des personnages de son roman. A partir de cet instant démarre une aventure aussi incroyable qu’extraordinaire.

Pour moi les éléments forts de ce romans sont les personnages. Je me suis attachée à tous sans exception. On les découvre au fur et à mesure et ils se re-découvrent également petit à petit, ce que j’ai beaucoup apprécié.

Concernant l’histoire, Guillaume Musso réussi parfaitement à faire monter le suspens progressivement et à accélérer le rythme à tel point que j’ai lu à toute vitesse la dernière partie.
Mais après quelques semaines de réflexion je trouve certains éléments tirés par les cheveux et peu crédibles. Quant au rebondissement final je ne le trouve pas si inattendu que ça. Je l’ai vu venir mais j’ai quand même apprécié la façon dont se passent les choses.

En conclusion, j’ai bien aimé ce livre et j’ai passé un très bon moment avec cette histoire. Par contre, il ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Extrait du livre

 

« – Faut vraiment arrêter la fumette et les alcools forts, Milo. Quand tu dis des conneries pareilles, j’ai envie de…
– De quoi ?
Elle secoua la tête :
– J’sais pas, de… de t’éviscérer pour te faire crever à petit feu avant de te cloner à dix mille exemplaires pour mieux pourvoir tuer de mes propres mains chacun de tes dix mille clones dans les souffrances les plus atr…
– Ça va, la coupa-t-il. Je crois que j’ai saisi l’idée générale. « 

 

Note de Camille

4
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s