Le Journal de Bridget Jones de Helen Fielding

 

 

 

Célibataire londonienne de 30 ans, Bridget Jones décide de tenir un journal intime et de prendre des bonnes résolutions : arrêter de fumer, perdre du poids et surtout trouver enfin un petit ami correct. Daniel Cleaver le coureur de jupons ? Ou Mark Darcy le psycho-rigide ?
Ce livre fait largement écho à Orgueil et Préjugés de Jane Austen (noms, caractères, histoire…), mais avec une vision contemporaine et extrêmement humoristique. Helen Fielding approche de manière réussie et corrosive sa société dans ce roman ainsi que dans sa suite, Bridget Jones : l’Age de raison.

                 

  • Le Journal de Bridget Jones de Helen Fielding Machine-à-écrire-500
  • Parution en juin 1998
  • Editions Albin Michel
  • 368 pages

 

 

 

Avis de Camille
C’est une amie du club de lecture qui a présenté ce livre lors d’une séance et elle m’a donnée envie de le lire. Il s’agit quand même d’un monument de la Chick-lit !
En plus je n’avais pas vu le film donc le fond de l’histoire était une découverte.Bien sûr je connais la mythique Bridget Jones : trentenaire, célibataire, bourrée de complexes et en quête désespérée du Grand Amour.Elle m’a vite fatiguée cette Bridget ! Tout le temps à se plaindre et à se mettre dans des situations impossible puis à nouveau elle se plains de se retrouver là… J’ai souvent eu envie de la secouer par les épaules pour tenter de lui ouvrir les yeux tellement elle m’a exaspérée !

Le personnage de Mark Darcy m’a un peu plus séduite. Il est un peu plus subtil et réfléchi que Bridget.

En ce qui concerne la forme journal intime du roman, je n’ai pas vraiment accroché. En particulier, j’ai été lassée du côté répétitif de l’évaluation quotidienne de son poid, des unités d’alcool bues, des cigarettes fumées etc.

Bref je n’ai pas vraiment aimé l’histoire qui m’a laissée parfaitement insensible. Quant aux personnages ce n’est pas mieux puisque je les ai trouvés trop clichés. On a le meilleur ami gay, la copine accro à un mec idiot et allergique à toute forme d’engagement, la mère en pleine révolution intérieure, le beau patron dont tout le monde est dingue, etc.
Ceci dit, ayant lu le livre 20 ans après sa sortie je me demande s’il n’est pas justement le précurseur de la Chick-lit et des personnages redondants que je viens de citer. Je crois que si j’avais lu le livre au moment de sa sortie (on ne tiendra pas compte du fait qu’à l’époque j’avais 8 ans !) j’aurais été bien plus emballée.

Après avoir terminé ma lecture j’ai regardé le film et contrairement à ce que je pensais je l’ai plutôt apprécié ! Je pense être plus cliente de Chick-movie que de Chick-lit.

En conclusion, Le Journal de Bridget Jones est plutôt une déception. Je lirais probablement le suivant puisqu’étant donnée la fin de ce premier tome, je voudrais bien savoir ce qu’il se passe dans le suivant…

Extrait du livre

 

« État d’urgence. Jude vient de m’appeler, en larmes, sur son portable. A vaguement réussi à m’expliquer, d’une voix bêlante, qu’elle avait été obligée de se faire porter pâle à une réunion de direction (Jude est chef de la prospective chez Brightlings) parce qu’elle sentait qu’elle allait éclater en sanglots, qu’elle était présentement enfermée dans les toilettes, les yeux rouges comme Alice Cooper, et sans sa trousse de maquillage. Son petit ami, Richard l’Infâme (autre allergique à l’engagement et content de lui) qu’elle fréquente depuis un an et demi, avec des hauts et des bas, l’a laissée tomber parce qu’elle avait osé lui proposer de partir en vacances avec elle. Caractéristique. Mais évidemment, Jude s’en veut. »

 

Note de Camille

2
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s