La Sélection, tome 4 : L’Héritière de Kiera Cass

 

 

 

Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s’attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n’est peut-être pas aussi difficile qu’elle le croyait.

                 

  • La Sélection, tome 4 : L’Héritière de Kiera CassMachine-à-écrire-500
  • Parution en mai 2015
  • Editions Robert Laffont (R)
  • 410 pages

 

 

 

Avis de Camille

L’histoire recommence, une nouvelle Sélection démarre. Mais cette fois-ci c’est la princesse Eadlyn, fille de Maxon et America qui cherche son futur époux puisque désormais une reine peut gouverner.

La révolution tant attendue dans les épisodes précédents n’a pas vraiment eu lieu (ou du moins pas assez selon moi) puisque la monarchie est toujours en place. Certains aspects de la société ont toute fois été largement modifiés voire supprimés. On s’améliore !
De fait, l’ambiance générale du royaume est un peu plus paisible même s’il faut se méfier de l’eau qui dort… Eadlyn l’apprend à ses dépends.

Eadlyn justement est le personnage central de ce quatrième tome. Elle est particulièrement agaçante, hautaine et narcissique. On retrouve aussi tous les personnages des livres précédents plus vieux de vingt ans et donc dans d’autres rôles. C’est assez plaisant de retrouver Marlee dans un rôle de mère, Aspen en conseillé de la famille etc.

Les nouveaux personnages, des candidats à la Sélection pour la plupart apportent de la fraicheur et un certain renouveau à la saga. Les prétendants sont attachants et je me suis même surprise à avoir mes petits favoris pour la course à la couronne (ou au cœur d’Eadlyn, c’est selon).

Côté géopolitique, à nouveau la fièvre monte mais pas vraiment promesse de bataille, révolution ou tout autre type d’action. Bien entendu, c’est toujours ce qu’il me manque dans cette saga.

Bref, je ne suis toujours pas convaincue par ce type de roman, c’est trop doux et gentil pour moi. Même si je dois avouer que ce tome m’a un peu plus séduite que les autres. C’est pourquoi je lirais le tome 5 à sa sortie dans quelques mois.

Extrait du livre

 

« – Tu sais comment ta mère et moi nous sommes rencontrés, a commencé papa.
j’ai levé les yeux au ciel.
– Tout le monde le sais. Votre histoire est devenue un conte de fées.
En entendant ça, leurs regards se sont adoucis et ils ont souri. Leur corps ont semblé se rapprocher subrepticement l’un de l’autre et mon père s’est mordu la lèvre en contemplant ma mère.
– Excusez-moi. Votre fille aînée est dans la pièce, au cas où vous l’auriez oublié. »

 

Note de Camille

3
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s