La Sélection, Tome 2 : L’Elite de Kiera Cass

 

 

 

La Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie…

                 

  • La Sélection, Tome 2 : L’Elite de Kiera CassMachine-à-écrire-500
  • Parution avril 2013
  • Editions Robert Laffont (R)
  • 318 pages

 

 

 

Avis de Camille

La Sélection continue et 6 jeunes filles sont toujours en lice.

Maxon a fortement réduit les effectifs mais cela a conduit à l’agrandissement de ses doutes quant à la femme qui partagera son avenir.
Il subit de plein fouet l’influence de ses parents, qui ne cherchent pas qu’une belle femme mais également une représentante d’Illéa.

America est encore en compétition et joue sa place à tout instant. Elle est torturée entre son coeur et sa raison. Elle a également du mal à gérer l’aspect compétitif de la Sélection.

Ce tome n’améliore pas mon point de vue concernant cette saga (voir la chronique du Tome 1) : maintenant c’est America qui ne sait plus ce qu’elle veut. Il en va de même pour Maxon qui change d’avis comme America change de tenue, c’est peu dire !

J’ai espéré tout le long du livre un bon vieux rebondissement avec cette révolution des Renégats tant promise, mais toujours rien ou presque.

Ce tome manque cruellement d’action. Autant dans le premier la mise en place du « décors » et de l’histoire permettait de se rattacher à quelque chose, mais dans ce deuxième roman on passe de festivités en dîners, de dîners en confection de tenues, de tenues en promenades, etc. Bref je me suis ennuyée !

L’écriture est toujours aussi facile à lire et permet d’achever le roman en peu de temps.

L’une des seules choses que j’ai apprécié sont les personnages secondaires que l’on apprend à mieux connaître. Je m’y suis bien plus attachée qu’aux personnages principaux.

En conclusion, ce tome n’apporte vraiment pas grand chose à l’histoire totale de la sage et j’attends du troisième tome non seulement le résultat final de la Sélection mais aussi (et surtout) plus d’action avec cette superbe idée de révolution que je trouve largement sous-exploitée.

Extrait du livre

 

« – C’est comment d’être amoureuse ? lui demande ma petite soeur.
– La chose la plus merveilleuse et la plus terrible qui puisse vous arriver, soupire Lucy en réponse. Un bonheur qui menace à tout instant de vous filer entre les doigts, en quelque sorte.
Lucy a parfaitement résumé la situation. L’amour, c’est une peur qui vous donne des ailes. »

 

Note de Camille

2
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s