Le Secret de la manufacture de chaussettes inusables d’Annie Barrows


Ce n’était pas le projet estival dont Layla avait rêvé. Rédiger l’histoire d’une petite ville de Virginie-Occidentale et de sa manufacture de chaussettes, Les Inusables Américaines. Et pourtant… Eté 1938. Layla Beck, jeune citadine fortunée, refuse le riche parti que son père lui a choisi et se voit contrainte, pour la première fois de sa vie, de travailler. Recrutée au sein d’une agence gouvernementale, elle se rend à Macedonia pour y écrire un livre de commande sur cette petite ville. L’été s’annonce mortellement ennuyeux. Mais elle va tomber sous le charme des excentriques désargentés chez lesquels elle prend pension. Dans la famille Romeyn, il y a… La fille, Willa, douze ans, qui a décidé de tourner le dos à l’enfance… La tante, Jottie, qui ne peut oublier la tragédie qui a coûté la vie à celui qu’elle aimait… Et le père, le troublant Félix, dont les activités semblent peu orthodoxes. Autrefois propriétaire de la manufacture, cette famille a une histoire intimement liée à celle de la ville. De soupçons en révélations, Layla va changer à jamais l’existence des membres de cette communauté, et mettre au jour vérités enfouies et blessures mal cicatrisées

 

chauss

Avis de Marine
Annie Barrows est une des auteurs du livre mondialement connue. Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates (chronique ICI) qui a été pour moi un énorme coup de cœur.Dès que l’occasion de lire Le Secret de la manufacture de chaussettes inusables s’est présentée à moi, je n’ai pas hésité une seconde. J’espérais retrouver le même plaisir qu’avec le précédent…ce qui n’a malheureusement pas été le cas.

En 1938, Layla Beck, jeune citadine fortunée et accessoirement fille de sénateur, se voit contrainte de travailler pour la première fois de sa vie. Employée par le Fédéral writer’s project, elle doit écrire un livre sur l’histoire de la petite ville du nom de Macédonia qui va fêter ses 150 ans.

Hébergée chez la famille Romeyn, la jeune femme va apprendre à connaitre les habitants de cette maison qui semblent cacher quelques secrets.

L’histoire est principalement racontée du point de vue de Willa. Une petite fille de 12 ans qui passe des heures le nez plongé dans des pages de livres quand elle n’est pas en train de tendre l’oreille pour essayer d’intercepter quelques bribes d’informations…

En faisant des recherches pour l’écriture de son livre, Layla va faire remonter à la surface des choses qui vont changer la vie des Romeyn : Jottie, Félix, Bird, Minerva, Mae, Emmett… sans oublier Willa.

Avec en fond, l’histoire de la ville, de ses habitants et de sa manufacture de chaussettes, Annie Barrows nous relate le quotidien de cette famille jusqu’au dénouement final qui était plus que prévisible.

La plupart des personnages ne m’a pas touchée et il m’a été impossible de m’y attacher sauf à Jottie, la tante de Willa. Ça ne m’a pas aidé à apprécier l’histoire.

Tout a été trop prévisible à mon goût.

L’auteure a ajouté des échanges épistolaires qui n’ont pas apporté grand chose et qui parfois avaient tendance à alourdir certains passages.

J’ai trouvé ce livre plat et sans saveurs. Je pense que le charme du premier était dû à l’écriture à quatre mains. Annie Barrows et ses deux mains n’ont pas réussi à m’emporter avec Le Secret de la manufacture de chaussettes inusables.

Extrait du livre

« J’ai appris que l’histoire est l’autobiographie de l’historien, qu’ignorer le passé est une attitude imbécile, et que la loyauté ne consiste pas à se mettre dans le rang, mais au contraire à s’en écarter pour les êtres qu’on aime. »

 

Note de Marine

2

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s